Sélectionner une activité pour en savoir plus

La baignade

Les baigneurs sont exposés souvent au risque de noyade qui survient généralement au cours d'une activité dans l'eau. Il s'agit notamment de :
• la noyade par asphyxie qui survient par irruption de l'eau dans les poumons : c'est le cas où la personne noyée na savait pas nager ou a succombé à l'épuisement ;
• la noyade par hydrocution qui survient à la suite d'une syncope brutale entraînant  l'arrêt de la respiration et la perte de connaissance : c'est le cas où la personne noyée est restée trop longtemps au soleil et qui a coulé à pic.
Aussi, s'avère-t-il fort important de mener  au profit des baigneurs, des actions de  sensibilisation et d'information portant sur les différents risques de la baignade, ainsi que  sur les mesures à prendre pour éviter tout éventuel accident. 
Dans ce sens, il convient de mener des actions qui consistent notamment à :  informer le baigneur sur les dangers de la plage notamment sur les dangers liés à la nature de la plage tels que les courants, les rochers, la montée de marée, les rouleaux, la circulation d'engins nautiques ou de planches à voiles.

La baignade

Les baigneurs sont exposés souvent au risque de noyade qui survient généralement au cours d'une activité dans l'eau. Il s'agit notamment de :
• la noyade par asphyxie qui survient par irruption de l'eau dans les poumons : c'est le cas où la personne noyée na savait pas nager ou a succombé à l'épuisement ;
• la noyade par hydrocution qui survient à la suite d'une syncope brutale entraînant  l'arrêt de la respiration et la perte de connaissance : c'est le cas où la personne noyée est restée trop longtemps au soleil et qui a coulé à pic.
Aussi, s'avère-t-il fort important de mener  au profit des baigneurs, des actions de  sensibilisation et d'information portant sur les différents risques de la baignade, ainsi que  sur les mesures à prendre pour éviter tout éventuel accident. 
Dans ce sens, il convient de mener des actions qui consistent notamment à :  informer le baigneur sur les dangers de la plage notamment sur les dangers liés à la nature de la plage tels que les courants, les rochers, la montée de marée, les rouleaux, la circulation d'engins nautiques ou de planches à voiles.

Navires de plaisance

a conduite des navires de plaisance de différents types nécessite le respect de certaines règles de sécurité relatives à la navigation. Ainsi, les navires de plaisance devront être équipés de tout le matériel de sécurité et de sauvetage et éviter de naviguer :

• à moins de 500 m des plates formes pétrolières, madragues et autres engins de pêche fixes ;
• en dehors d'une zone comprise entre 200 mètres et 6 milles nautiques par rapport à l'abri ;
• au-delà de 6 milles nautiques pour les navires de plaisance qui n'auront pas été affectés pour cette catégorie de navigation après examen par une commission locale de sécurité telle que prévue par les textes en vigueur ;
• lorsque les conditions météorologiques ne le permettent pas ;
• sans le port du gilet de sauvetage ;
• à partir du rivage ou vers le rivage en dehors du chenal d'accès lorsque ce dernier est balisé ;

Surf

Pour l'exercice de cette activité, les surfeurs sont appelés à prendre en considération les recommandations suivantes :

• la présence d'un seul surfeur par vague à moins que deux surfeurs professionnels n'empruntent sans se gêner les directions radicalement opposées ;
• le respect de la règle de la priorité au surfeur le plus au pic de la vague qui le demeure pour toute la durée de son surf ;
• le surfeur placé plus au pic ne doit pas être gêné par un autre surfeur qui rame pour prendre la même vague ;
• la prévention du risque de collision exige que le surfeur prioritaire passe derrière le surfeur gêneur qui devra faire de son mieux pour passer sous la vague

Voile légère

L'exercice de cette activité s'effectue notamment en tenant compte de quelques mesures générales de sécurité, à savoir :

• consulter la météo avant toute sortie ;
• respecter les plans de balisage de la plage notamment les chenaux traversiers;
• disposer de vêtements contre le froid, de matériel et d'équipement de sécurité ;
• ne pas quitter l'embarcation en cas de difficultés dans l'attente des secours ;
• faire attention aux courants, aux marées et aux hauts fonds ;
• porter le gilet de sauvetage ;
• éviter de s'éloigner à plus d'un mille nautique du rivage.

Ski nautique

Le ski nautique s'exerce impérativement dans les conditions de sécurité suivantes :

• le ski nautique se pratique en présence de deux personnes à bord du bateau, un pilote et une personne chargée de la surveillance du skieur ;
• le ski nautique s'exerce au-delà des 300 m et dans le respect des chenaux traversiers ;
• l'attention est accordée aux baigneurs pour éviter tout accident.

Plongée sous-marine

La plongée sous-marine demande une certaine vigilance et en particulier la prise des mesures de sécurité. Les recommandations suivantes sont fortement préconisées :

• plonger au moins en binôme ;
• signaler la présence d'un plongeur en surface d'eau par des marques ;
• s'assurer de présenter un état de santé compatible avec l'exercice de la plongée sous-marine, et respecter les paliers de décompression de santé ;
• plonger avec un équipement complet, adapté et en parfait état d'entretien ;
• remonter à la surface dès la manifestation du moindre signe de fatigue ;
• éviter de surestimer ses capacités ;
• s'assurer de la présence d'une personne à bord avec des moyens d'alerte tels que la VHF lorsque la plongée se fait à partir d'un bateau ;
• inciter les débutants à s'inscrire dans des clubs de plongeurs ;

Planche à voile

La pratique de la planche à voile est assujettie notamment aux mesures de sécurité suivantes :

• respecter le plan de balisage (chenaux traversiers, zones de baignade etc. …) ;
• naviguer exclusivement dans les zones réservées à cette activité ;
• ne pas pratiquer la planche à voile tout seul.
La présence au moins d'un proche à terre pour donner l'alerte si nécessaire est fortement recommandée;
• ne pas abandonner la planche en cas de difficulté dans l'attente des secours ;
• respecter la zone de navigation limitée à 1 mille nautique à partir d'un abri, en s'équipant d'un harnais et d'une combinaison isotherme ;
• éviter d'exercer la planche à voile dans des conditions météorologiques défavorables notamment lorsque les vents et les courants portent au large.

Véhicules nautiques à moteur (Jet ski)

La pratique des jets ski obéit à un certain nombre de règles pour éviter tout risque de danger ou d'accident. Il s'agit notamment de :

• utiliser les jets ski dans la zone située entre 300 m et 1 mille du rivage ;
• respecter les chenaux obligatoires et les balises mis en place pour la traversée dans la zone des 300 m ;
• traverser, à défaut de chenal, la zone des 300 m en ligne droite perpendiculairement à la côte à une vitesse inférieure à 5 nœuds ;
• attacher le coupe-circuit au poignet pour arrêter le moteur en cas de chute ;
• garder toujours les distances en passant au moins à 100 m des lignes de pêche ou des pavillons signalant la présence de plongeurs
• respecter la tranquillité des riverains et des autres usagers notamment dans les zones de mouillage ;
• pratiquer le jet ski uniquement le jour ;
• utiliser pour les engins nautiques des lubrifiants biodégradables dans le but de préserver le milieu marin ;